Vous êtes ici : Accueil » Votre Mairie » La Municipalité » Actualités » Trois œuvres majestueuses rejoignent les collections du Musée Boudin

Trois œuvres majestueuses rejoignent les collections du Musée Boudin

Benjamin Findinier, conservateur du musée Eugène Boudin (à droite), a accueilli ce samedi le préfet du Calvados, Philippe Court (à gauche), le maire Michel Lamarre, et plus d’une centaine de convives pour une cérémonie officialisant l’entrée, dans les collections du musée, de trois œuvres importantes.

La ville de Honfleur a organisé, ce samedi 11 décembre 2021 , une cérémonie officielle d’entrée dans les collections du musée Eugène Boudin de trois acquisitions majeures : un tableau de Jean-Baptiste Camille Corot (1796-1875) intitulé Honfleur. Calvaire sur la côte de Grâce , et deux tableaux d’Eugène Boudin (1824-1898), Le Havre. Sortie d’un transatlantique et Vaches au bord d’une rivière.

 

Le Havre. Sortie d’une transatlantique. 1866

 

Ces trois œuvres majeures entrent dans les collections honfleuraises grâce au soutien financier de la Société des amis du musée Eugène Boudin , aux legs de Mademoiselle Antoinette Bourdon et Monsieur Bernard Guérin , au mécénat de Madame Eléonor Witzer ainsi qu’au concours du FRAM 2021 (Fonds régional d’acquisition pour les musées), dans le cadre d’une convention État-Drac/Région Normandie.

Leur arrivée illustre non seulement la dynamique de la politique d’acquisition du musée , mais également et plus particulièrement, celle entreprise autour d’Eugène Boudin depuis deux ans (legs Eder-Rosa en 2019, achat/don Louveau-Frétigny en 2020), qui hisse progressivement la collection normande au rang des plus importantes concernant l’artiste dans le monde, et la situe par son volume dans un mouvement qu’elle n’avait pas connu depuis les jambes même de l’artiste à sa ville natale, en 1899.

Honfleur. Calvaire sur la côte de Grâce, vers 1829-1830

Ces trois œuvres vont en outre permettre d’asseoir toujours plus cette identité de miroir maritime des expressions picturales qui se sont illustrées en Normandie depuis deux siècles, qui sera l’un des axes forts du projet scientifique et culturel du futur musée Eugène Boudin.

Article publié le samedi 11 décembre 2021