Vous êtes ici : Accueil » Honfleur » Honfleur ville verte et fleurie » L’Écopâturage

L’Écopâturage

La ville d’Honfleur s’est engagée dans un programme irréversible d’arrêt total de l’usage des pesticides pour l’entretien de l’ensemble de ses espaces publics. Depuis le 1er janvier 2015, les pesticides ne sont plus utilisés pour l’entretien des espaces verts y compris les désherbants chimiques. L’éco-pâturage a donc été choisi pour certains endroits de la ville car c’est un mode d’entretien écologique des espaces verts et naturels par le pâturage d’animaux herbivores. L’éco-pâturage permet de: préserver la faune et la flore des milieux, réintégrer des espèces animales et végétales sur le site, créer un lien entre l’Homme et la Nature, réduire l’entretien mécanique.

 

Des races rustiques

Les races domestiques rustiques françaises en voie de disparition sont choisies. Ce sont des races habituées au climat doux et humide qui peuvent être élevées en plein air toute l’année, capables de débroussailler et de défricher des haies, de s’adapter aux sols pauvres ou bien trempés. Elles valorisent par ailleurs très bien la végétation pauvre et ligneuse qu’elles trouvent dans les sous-bois.

La Chèvre des Fossés

 

Originaire des provinces normandes et bretonnes, la chèvre des Fossés était utilisée pour la subsistance familiale, fournissant lait, viande, peau.

Cette chèvre à ossature légère, de couleurs variées et au caractère docile n’existait plus qu’à l’état de relique mais un programme de relance dynamique a évité sa disparition.

La majorité des sujets existants aujourd’hui sont élevés dans un double objectif de conservation de la race et d’entretien des espaces naturels. La chèvre des Fossés permet de limiter efficacement le développement des broussailles.

Le Mouton des Landes de Bretagne

Le mouton des Landes de Bretagne est réputé pour son adaptation au pâturage des espaces naturels tels que les landes, les marais. Ajouté à sa rusticité, son caractère en fait une race de choix pour les gestionnaires d’espaces naturels. Il a la capacité de limiter les ligneux-épineux, il est aussi adapté au système herbager. C’est un mouton de petit format: 50 à 60 cm au garrot.