Vous êtes ici : Accueil » Votre Mairie » La Municipalité » Actualités » EXPOSITION BARON MOTARD

EXPOSITION BARON MOTARD

©Les amis du baron motard

Les 250 ans de la naissance du Baron Motard fêtés à Honfleur !


Demain, mardi 27 juillet 2021, la Ville de Honfleur et l’association « Les Amis du Baron Léonard Motard » fêteront les 250 ans de la naissance du Baron Motard. Le Baron Motard a marqué son époque pour son engagement dans la Marine nationale. Il a reçu la légion d’honneur de l’empereur Napoléon en 1809. A Honfleur, il était reconnu pour son action en faveur des nécessiteux, au XIXe siècle.

Pour l’occasion, douze tableaux reprenant son dossier de légion d’honneur seront accrochés dans le hall de la mairie, jusqu’au 31 juillet prochain.

Une inauguration officielle est prévue ce mardi 27 juillet, à 11h45 dans le hall d’accueil de la mairie.


Le Baron Motard

Il a dépensé sa fortune et passé sa retraite à s’occuper des Honfleurais indigents et nécessiteux. Le Baron Léonard Motard, né à Honfleur le 27 juillet 1771 et dont la Ville fêtera demain, mardi 27 juillet 2021, les 250 ans de la naissance, était un personnage emblématique de Honfleur, au XIXe siècle.

Son buste a été inauguré en novembre 2018 dans le Jardin des Personnalités. ©Les amis du baron motard

Léonard Bernard Motard était le fils du marin François Motard. Ses premières expériences de la mer ont commencé alors qu’il n’avait que 9 ans, sur le vaisseau « Le Brillant », commandé par son père. A 15 ans, il s’engage dans la Marine nationale. Il est promu enseigne de vaisseau en 1793, lieutenant en 1794 et capitaine de frégate en 1798. Il se voit alors confier le commandement de l’Orient, navire de 118 canons.

 

Sous-chef de l’Etat-major général, il participe à la Campagne d’Egypte où il est chargé de diriger le débarquement des troupes à Malte et à Alexandrie. Il est gravement blessé à bord de son navire au large d’Aboukir et est fait prisonnier, avant d’être échangé. Revenu à la Liberté, il participe aux campagnes de Méditerranée et de Saint-Domingue. Il gagne en 1803 ses galons de capitaine de vaisseau. Le 5 mars 1803, il se voit confier le commandement de la frégate la Sémillante. Il prend part à la bataille de Pulo Aura en 1804 puis se rend aux Philippines et au Mexique. Après avoir livré de durs combats pendant 7 ans et parcouru près de 177 000 km, il revient en Europe.

 

En récompense des services rendus, l’empereur Napoléon lui décerne le titre de commandeur de la Légion d’honneur

Sa pierre tombale est facilement identifiable : elle a la forme d’un rocher avec une ancre marine – ©les amis du baron motard

en décembre 1809 et le fait baron d’Empire en 1810. En janvier 1811, il commande l’école spéciale de la marine à Toulon. Il est admis à la retraite en 1813 et se retire alors à Honfleur. Il obtient en 1814 le titre de contre-amiral.

 

Les témoins de l’époque précisent que « le temps semblait n’avoir pas de prises sur cet homme toujours jeune, d’un esprit vif et enjoué, fort recherché dans les salons ». Il se rendait à cheval tous les matins vers Pennedepie. Il meurt en 1852.

 

Le Baron Léonard Motard a dépensé sa fortune et consacré toute sa retraite à s’occuper des Honfleurais dans la misère et la nécessité. Il est enterré dans le cimetière Sainte-Catherine de Honfleur, où un mausolée lui a été construit grâce à une souscription locale et un don de l’Amiral Roussin, qui fut son lieutenant.

 

A sa mémoire, une association s’est créée, il y a 10 ans, à Honfleur, « Les Amis du Baron Léonard Motard », ayant pour principal objectif de « promouvoir l’entente cordiale entre les habitants du canton de Honfleur, par toutes actions festives ou autres ». L’association entretient également sa tombe, et fleurit son buste.

 

Article publié le lundi 26 juillet 2021