Vous êtes ici : Accueil » Votre Mairie » Honfleur en temps réel » Actualités » Triste sort pour le dernier Marronnier du jardin public de Honfleur

Triste sort pour le dernier Marronnier du jardin public de Honfleur

Le Marronnier sera abattu d’ici quelques semaines (copyright Ville de Honfleur)

 

Il se tient toujours debout, à l’entrée du jardin public. Et pourtant, il est mort à l’intérieur. A Honfleur, le dernier Marronnier du jardin retrouvé va être abattu en ce début d’année 2022. La raison ? L’arbre présente depuis deux ans des signes de faiblesse. « Il a commencé par développer des champignons sur ses racines, ce qui n’est déjà pas bon signe », s’en souvient Sébastien Dessaux, le responsable du service Espaces Verts de la Ville de Honfleur.

 

En effet, le pourridié, ou armillaire, est une maladie cryptogamique. Présent dans le sol, ce champignon se développe au contact du bois mort.

 

L’arbre présente, depuis deux ans, des signes de faiblesse sur son tronc et ses racines (copyright photo Ville de Honfleur)

 

Pour approfondir ses recherches et tenter de sauver l’arbre sexagénaire, le service Espaces Verts a mandaté, l’an dernier, un bureau d’études spécialisées pour réaliser un diagnostic approfondi sur ce Marronnier. « Et il en ressort que l’état physiologique et mécanique de cet arbre (son écorce, son tronc…) est mauvais et surtout irréversible. Il a même été classé « à risque » à cause de ce champignon qui pourrit la base de son tronc. Ses branches peuvent tomber à n’importe quel moment et son écorce peut s’ouvrir lors d’une tempête », regrette Sébastien Dessaux.

 

Pas le choix, donc, l’arbre devra être abattu. Une fois coupé, les restes de son tronc doivent devenir un nichoir écologique.

 

Le pourridié, ou armillaire, est une maladie cryptogamique. Présent dans le sol, ce champignon se développe au contact du bois mort (copyright photo Ville de Honfleur)

 

Mieux connaître nos arbres

Pour mieux connaître l’état de son patrimoine arboré et ainsi mieux le protéger, la Ville de Honfleur est, depuis 2017, en cours d’élaboration d’un plan de gestion précis sur toute la commune.

 

L’objectif : identifier et planifier, de façon rationnelle, les interventions à réaliser ; améliorer la qualité paysagère et également assurer la sécurité des usagers. « Nos arbres sont le poumon vert de cette Ville. Nous essayons de les protéger au mieux, pour nous et les générations futures. D’ailleurs, il est à noter que lorsqu’un arbre est coupé quelque part sur Honfleur, deux autres sont, la même année, replantés ailleurs », confirme le responsable des Espaces Verts.

Article publié le jeudi 13 janvier 2022