Vous êtes ici : Accueil » Votre Mairie » Honfleur en temps réel » Actualités » HOMMAGE A DENIS RIVIERE

HOMMAGE A DENIS RIVIERE

« Denis RIVIERE nous a quittés. Il était né à Honfleur en 1945. Il était fils et petit-fils des boulangers de la rue Saint-Léonard « L’Angélus », que tous nous avons bien connu. Il a vécu dans l’ambiance d’une boulangerie honfleuraise où les odeurs, me disait-il, étaient restées gravées dans sa mémoire : odeurs du pain, des croissants, des gâteaux …

Denis a vécu dans cette ambiance, auprès de l’église Saint-Léonard, dans ce quartier populaire et si vivant.

Son chemin l’a amené vers la peinture. Sensible, intelligent, il a très tôt été inspiré par Honfleur, par la couleur, par la lumière. Il était né artiste, et comment naître ici à Honfleur au pays du « Roi des Ciels » Eugène Boudin, sans être à son tour attiré par cet espace qui vit au-dessus de nos têtes et de nos esprits, par cet espace bleu, vert, gris des ciels de l’estuaire.

Denis RIVIERE a aimé contempler et peindre de nombreux ciels et nous avons eu la chance, il y a seulement quelques mois, de pouvoir contempler son exposition – réalisée par Benjamin FINDINIER et la Municipalité – pour rendre un hommage – et j’en suis vraiment heureux, du temps de son vivant – à notre compatriote, Denis RIVIERE.

J’ai eu la chance de discuter avec lui. C’était quelqu’un d’agréable, de très cultivé, d’infiniment généreux et bon. Il avait l’esprit de Honfleur en lui, cet esprit qui donne à chacune et à chacun une certaine magie et il m’avait dit combien il était heureux de voir monter cette exposition dans sa ville natale. Son épouse partageait ce bonheur avec nous.

C’est ainsi qu’au milieu de nombreuses toiles, nous avons pu vivre avec lui une année entière, 365 jours, voir les 365 ciels qui étaient exposés dans la salle de l’estuaire, et nous avons pu admirer le ciel de chaque matin qu’il avait peint là où il se trouvait, un peu partout dans le monde.

Je souhaitais que les Honfleurais sachent que Denis RIVIERE avait été tellement heureux de cette exposition et de l’accueil qui lui avait été réservé, qu’il avait décidé d’offrir cette collection des 365 ciels à sa ville natale et à son musée. Qu’il en soit infiniment remercié. Nous ne l’oublierons pas.

Il est, depuis quelques jours, enfin arrivé à sa destination. Ces ciels qui l’ont tant inspiré, qui l’ont tant attiré, aujourd’hui il les a rejoints, et à ses côtés, « le roi des ciels » honfleurais, Eugène BOUDIN n’a certainement pas manqué de l’accueillir avec joie.

Nous adressons à la famille de Denis RIVIERE nos sincères et chaleureuses condoléances et l’assurons de notre profonde et amicale sympathie ».

Michel LAMARRE

Maire de Honfleur

Vice-président du Conseil Départemental

Article publié le mardi 28 janvier 2020