Vous êtes ici : Accueil » Découvrir Honfleur » Honfleur Terre de patrimoines » Les Greniers à Sel

Les Greniers à Sel

greniers à sel de la ville de honfleur

 

Monuments emblématiques de Honfleur au même titre que la Lieutenance, les deux greniers à sel datent de la fin du XVIIe siècle.

Ces bâtiments taillés dans la pierre et couverts de tuiles ont été construits en 1670 par la Ferme Générale des Gabelles avec l’approbation de Colbert.

Ils se trouvent eux-mêmes à l’emplacement d’un ancien dépôt de sel érigé avant 1372.

Les greniers ont été conçus pour abriter les sels nécessaires aux armements pour la pêche au hareng et à la morue et pour entreposer les sels sur lesquels se percevait l’impôt de la Gabelle. Les greniers à sel constituaient l’un des plus grands magasins à sel ouverts en Normandie. Autrefois au nombre de trois, le dernier grenier, édifié en 1699, a brûlé en 1892.

intérieur des greniers à sel de la ville de honfleurIl est probable que la plupart des pierres des murs proviennent des anciennes fortifications de la ville qui remontent au règne de Charles V. Ces fortifications ont été démolies notamment lors de l’agrandissement du Vieux Bassin.

La charpente des deux bâtiments, en bois de châtaignier, est un exemple typique des ouvrages réalisés par les charpentiers de marine.

Sous la Révolution française, les greniers à sel sont vendus comme biens nationaux en 1791.

Le grand grenier à sel ou grenier Aubert et Balley est cédé par l’Etat à la Ville de Honfleur en 1806. Il sert alors quelques temps comme boucherie puis reprend sa destination première jusqu’en 1908. La ville le vend en 1916 à la Société Nobel-Bozel puis le rachète en 1949. Il mesure 43 m50 de long sur 11 m50 de large. Sa superficie est de 500 m2. Le petit grenier ou grenier du Dauphin reste propriété privée jusqu’en 1952, date de son achat par la Ville de Honfleur. Il mesure 30 m de long sur 12m60 de large. Sa superficie est de 381 m2. L’aménagement des abords des greniers à sel est réalisé en 1984.

Les deux greniers à sel sont classés monuments historiques en 1916.

Aujourd’hui, les Greniers à Sel, salles de spectacles, offrent un écrin particulier à toutes sortes d’évènements culturels tout au long de l’année.