Vous êtes ici : Accueil » Vivre à Honfleur » Logements / Habitat » Eco-quartier

PRÉSENTATION PROJET ÉCO-QUARTIER CHAMPLAIN

En vue d’anticiper les futures demandes de logements, le Conseil municipal de la Ville de Honfleur a adopté le 27 Janvier 2009 le principe d’aménagement du plateau de Honfleur et a décidé le 30 mars 2009 de procéder à l’étude d’un projet sur une première tranche d’aménagement autour du Parc Champlain avec pour objectifs de :

  • Aménager un quartier d’habitat en continuité de l’urbanisation existante permettant une modulation des densités de programmes pour s’adapter à la diversité des modes d’habitat et aux contextes bâtis et paysagers existants.
  • Conforter les espaces agricoles et les zones vertes de protection permettant de ménager une frange naturelle le long des communes limitrophes.
  • Assurer l’accessibilité et la centralité du futur quartier du plateau autours des équipements publics et commerciaux de proximité existants et à venir.
  • Prendre en compte les infrastructures viaires existantes et définir une trame viaire et paysagère de lien, de mise en cohérence et de desserte des projets.
  • Intégrer l’enjeu environnemental dans l’aménagement du quartier par un maillage de circulations douces adaptées aux cycles et piétons, une architecture moderne et adaptée aux nouvelles exigences environnementales et une gestion des eaux pluviales paysagère.


Pour remplir ces objectifs, la Ville de Honfleur a confié à la SHEMA une concession d’aménagement en date du 21 mars 2011. Les études se sont poursuivies sur un périmètre d’environ 8 hectares pour la création de l’éco-quartier Champlain.

Le 17 décembre 2014, le Conseil Municipal a voté la création de la ZAC Eco-quartier Champlain sur ce périmètre.

Le projet d’aménagement

Pour répondre aux objectifs du projet, des principes généraux ont été établis concernant l’aménagement de l’espace public et les constructions.

  • Une gestion douce des eaux pluviales

Le parcours et le stockage de l’eau pluviale sont utilisés pour la composition et la valorisation de l’espace public. L’impact écologique du quartier est réduit par la diminution de la minéralisation des espaces publics. Les toitures végétalisées seront recommandées pour les constructions.

  • L’intégration des modes doux

Automobiles, piétons et cyclistes cohabitent dans les rues du quartier. Une trame douce générale est créée permettant une vraie porosité piétonne au coeur du quartier. Les continuités piétonnes claires et évidentes permettront de rejoindre les liens piétonniers entre parcs et prairies.

  • La qualité des espaces publics et paysagés

Les dimensions de l’espace public, la présence végétale et le choix des matériaux, sont destinés à le rendre convivial, sûr et accueillant.


Le site de l’éco-quartier Champlain permet d’accueillir environ 250 logements individuels et collectifs. Il s’organise autour d’un parc linéaire, longeant l’avenue Champlain, à l’extrémité ouest duquel sont situés la crèche et la place bordant les futurs commerces et services de proximité ; ce parc assure la continuité du quartier de part et d’autre de l’avenue Jacques Cartier.


Les îlots à dominante de logements collectifs et intermédiaires se situent sur le pourtour ouest de la place, la crèche se situant à l’est et sur la rive sud du parc Champlain.


Les maisons de ville et les lots libres sont quand à eux situés sur les franges du quartier permettant de faire le lien au nord avec les lotissements d’habitat individuel existant et au sud avec la plaine et le cimetière paysager de Gonneville.


La programmation sur la ZAC est la suivante :
La surface de plancher affectée au logement est d’environ 21 500 m². Elle se répartit de la façon suivante : environ 7 % de la SDP est affecté aux logements collectifs et 48 % aux logements intermédiaires et 45 % aux logements individuels. Une surface de plancher d’environ 600 m² sera également prévue dans l’éco-quartier pour permettre l’accueil de commerces de proximité et de services.