Vous êtes ici : Accueil » Votre Mairie » Honfleur en temps réel » Actualités » Le petit musée d’Alphonse Allais

Le petit musée d’Alphonse Allais

Communiqué de la Mairie de Honfleur

Le petit musée d’Alphonse Allais est sauvé et il restera sur Honfleur

Le Maire, Michel Lamarre, qui est très attaché au patrimoine et à nos traditions, a reçu Jean-Yves Loriot pour lui proposer de continuer ce qu’il fait depuis des années suite à sa création du petit musée d’Alphonse Allais.

Plusieurs choses ressortent de l’analyse qui a été faite, d’abord l’importance que Jean-Yves Loriot s’implique, comme il l’a toujours fait dans ce musée. En effet, le décor constitué de quelques étagères, de flacons, de grimoires, de carafes ou de pots anciens, n’est en réalité qu’un prétexte pour mettre en scène, de façon orale et littéraire, l’esprit d’Alphonse Allais. Sans un orateur inspiré comme Jean-Yves Loriot, personne ne serait satisfait d’un simple examen ou d’une contemplation de bouteilles, de flacons, qui, pour la plupart, n’ont même pas appartenu à la famille Allais, mais ont été collectés au fil du temps.

La Mairie a proposé à Jean-Yves Loriot d’installer son musée dans des locaux municipaux qui sont aujourd’hui analysés et étudiés, car à partir du moment où c’est une ville qui porte le projet, toute une série de lois, de réglementations, de décrets et d’ordonnances régit l’ouverture d’un établissement recevant du public.

Il faudra donc un petit peu de temps. Jean-Yves l’a très bien compris et il va s’associer à ce travail.

Le Maire a déjà eu une idée très intéressante en matière de local qui serait parfait et bien situé.

En ce qui concerne les objets qui étaient dans le petit espace créé par Jean-Yves Loriot, Pierre Barré en propose la vente à la Ville pour une somme de 10 000 €.

Benjamin Findinier, responsable et directeur des musées de Honfleur, se rendra sur place pour analyser la valeur de ces objets, avec l’aide de Jean-Yves Loriot qui les connaît bien.

Enfin le Maire va écrire au propriétaire des murs de la pharmacie pour lui demander de protéger la façade de l’établissement qui fait partie du patrimoine, étant donné que cette pharmacie appartenait aux parents d’Alphonse Allais et qu’il y a vécu. De même un personnage haut en couleur à travers Paul Desmarais y a officié en tant que pharmacien et il a été le créateur du fameux « Passocéan ».

Tout cela fait partie de notre patrimoine et le Maire est certain que le propriétaire des lieux aura à cœur de le protéger.

Ce qui est très intéressant dans cette histoire, c’est que Jean-Yves Loriot a créé des vocations et certaines personnes, notamment deux jeunes femmes honfleuraises, se sont proposées pour remplacer Jean-Yves quand il ne pourra pas officier.

La relève est assurée, et Alphonse Allais peut être rassuré. De plus, souvenons-nous qu’au livre des records, ce musée est le plus petit musée du monde. Cela est un plus dans sa valorisation.

Article publié le mercredi 23 mai 2018