Vous êtes ici : Accueil » Votre Mairie » Honfleur en temps réel » Actualités » Hommage à M.Gourine

Hommage à M.Gourine

Hommage de Monsieur Michel Lamarre, Maire de Honfleur à Monsieur Gourine

« C’est avec tristesse que nous venons d’apprendre la récente disparition de Monsieur Kaddour GOURINE, dont la silhouette était bien connue des Honfleurais.

Kaddour GOURINE est né le 1er septembre 1919 à Orléansville en Algérie. Pendant son service militaire en Algérie, il a connu un Honfleurais qui travaillait aux Ponts & Chaussées, et qui lui a proposé de venir en France travailler avec lui. Et c’est ainsi qu’en 1946, Kaddour est arrivé à Honfleur pour travailler à la construction de la jetée. Puis, en tant que scaphandrier, il a contribué à relever un bateau coulé dans le chenal à Berville. En 1950, il est entré à la CECA où il a fait toute sa carrière.

En 1953, il a connu sa future épouse, née-native de Honfleur : Solange LEMOINE. Ils se sont mariés en 1954 et leur fils Pascal est né un an plus tard.

Attaché à Honfleur, où il a toujours vécu depuis son arrivée en France, Kaddour GOURINE, aimait à parcourir avec son légendaire vélo les rues de sa ville, à admirer la mer. C’était un grand sportif qui pratiquait le footing, la course à pied, qui allait régulièrement à la piscine, prenait des bains de mer, même l’hiver … et son épouse nous a confié que juste avant de partir pour l’hôpital, il y a une semaine, son fils avait pu l’emmener jusqu’au Butin en voiture admirer une dernière fois la mer qu’il aimait tant.

C’était un homme gentil, serein, qui a été pendant plusieurs années le doyen de notre Banquet des Anciens et en ce qui me concerne, je garde d’excellents souvenirs de nos conversations lors de ces repas. Kaddour avait toujours le sourire et comme bon nombre de doyens, il me disait que son secret était d’avoir un bon moral, un moral d’acier, un moral à toute épreuve. Il avait connu des moments difficiles, mais il regardait toujours la vie du bon côté. Il était heureux d’être Honfleurais à part entière, d’avoir passé sa vie ici au bord de la mer et d’avoir pu arpenter les chemins à vélo. Il était persuadé que le sport l’aidait beaucoup à garder une bonne santé.

Kaddour GOURINE a été inhumé dans le caveau familial au cimetière Sainte-Catherine, entouré des siens et de ses amis proches, le jeudi 30 novembre dernier.

A son épouse, à son fils et à sa famille, je présente toutes nos condoléances et les assure de notre profonde et amicale sympathie. »

Article publié le vendredi 1 décembre 2017