Vous êtes ici : Accueil » Votre Mairie » Honfleur en temps réel » Actualités » Hommage à Bernadette Cauchois

Hommage à Bernadette Cauchois

« Vers 13 H 00 samedi, Bernadette CAUCHOIS nous a quittés. Je souhaiterais lui rendre hommage, d’abord en tant que femme de pêcheur et mère d’une famille de pêcheurs, mais aussi lui rendre hommage en tant que figure honfleuraise qui nous quitte à l’âge de 87 ans. En effet, avec Bernadette, c’est aussi un morceau de l’Histoire de Honfleur qui disparaît.

87 ans ; nous pouvons imaginer le visage de Honfleur il y a 87 ans, lorsque Bernadette naissait. Nous pouvons imaginer aussi cette vie qu’elle a eue au sein d’une ville comme Honfleur à l’époque où tout était sans doute plus difficile et plus dur au quotidien, avec, en plus, les épreuves de la vie et certainement plus tard la crainte que chaque fois que son mari ou ses enfants prenaient la mer, il leur arrive quelque chose de grave.

Vous pouvez imaginer ce qu’elle représentait pour cette grande famille unie. Elle était leur histoire, leur âme, celle qui savait et celle qui rassemblait. C’était aussi un formidable personnage plein d’humour, de finesse, avec cet humour honfleurais si caractéristique.

Bernadette, malgré les difficultés, les souffrances, l’âge, continuait chaque année de décorer la façade de sa belle maison de la rue Lucie Delarue Mardrus. Il n’y a pas eu une année où quelqu’un d’entre nous ne quittait pas le défilé traditionnel de la Fête des Marins, le lundi de la Pentecôte, pour aller l’embrasser et lui dire merci de maintenir cette tradition. Et Bernadette me disait à chaque fois la même chose et ce depuis 23 ans : « C’est la dernière année ; l’année prochaine j’arrête. Je suis fatiguée. » En souriant je lui disais : « Bien sûr », et l’année suivante bien évidemment, et heureusement pour nous, nous retrouvions le clin d’œil de Bernadette et de sa famille, à travers ce magnifique décor du filet de pêche sur sa maison, sur lequel, au centre, était accroché le tableau d’un bateau en pleine mer.

Cette année, pour la première fois, Bernadette n’était pas au rendez-vous. Déjà souffrante, elle était hospitalisée, mais ce petit clin d’œil de sa part était là, le filet et le tableau étaient sur la maison.

Merci chère Bernadette, merci pour l’exemple que tu as été, exemple de courage, exemple de passion et d’amour pour ta ville, exemple d’une femme, d’une mère et d’une grand-mère que tous aimaient et respectaient.

Je me souviens aussi du plaisir que tu avais de venir chaque année – tant que tu l’as pu – au repas du mois de juin, au grenier à sel, entourée de beaucoup de Honfleurais. Tu me disais à chaque fois : « Je fais ma table avec toutes mes copines » et tu étais toujours heureuse de ta soirée.

Et en plus, pour ceux qui l’ont entendue, Bernadette avait une voix magnifique dont elle faisait profiter toute sa famille et ses amis ou quelques-uns d’entre nous, lorsqu’elle était décidée ….

Au nom des Honfleurais, j’adresse mes condoléances à ta famille tout entière et à ceux qui t’aimaient. Je sais qu’ils sont nombreux, et je suis certain que là-haut, avec une fenêtre encore plus belle sur le spectacle, tu regarderas chaque année notre Fête des Marins, au moment de la Pentecôte, avec toutes celles et tous ceux qui déjà partis avant toi, vont t’accueillir les bras ouverts. »

La cérémonie religieuse à la mémoire de Bernadette CAUCHOIS aura lieu, le VENDREDI 8 JUIN prochain, à 14 H 30, en l’église Sainte-Catherine.

Michel LAMARRE

Maire de Honfleur

Vice-président du Conseil Départemental

 

Article publié le mardi 5 juin 2018