La Lieutenance

L’histoire

La Lieutenance restaurée

 

La Lieutenance est un des vestiges des fortifications qui furent élevées au XIVème siècle par le roi Charles V. Ces bâtiments qui surmontent la porte de Caen ont été affectés au lieutenant du Roi de 1684 à la Révolution d’où son nom. La lieutenance, telle que l’on peut la voir aujourd’hui est le résultat de nombreux remaniements au cours des siècles.

Deux édifices sont à distinguer dans la Lieutenance : le soubassement, en pierre, construit autour d’un couloir, est ce qui reste de l’enceinte.

Au-dessus les bâtiments en briques et pierres, construits au XVIIème siècle, abritèrent les appartements du lieutenant du roi.Il y avait autrefois un beffroi au-dessus du toit et une horloge. Le beffroi contenait une grosse cloche qui servait à sonner l’alarme, à donner le signal du couvre-feu et à appeler les bourgeois aux réunions publiques.

La Lieutenance avant la restauration

 

En 1550, les assemblées de bourgeois se tenaient dans les appartements du premier étage de la porte de Caen.

 

En 1684, les lieutenants du Roi qui commandaient Honfleur en l’absence du gouverneur, devaient habiter les logements aménagés dans les constructions de la porte de Caen.

 

La Lieutenance a été cédée par le duc d’Orléans à la ville de Honfleur le 6 août 1785.

 

En 1790, la Ville a loué la Lieutenance au sieur MANNEVILLE par adjudication pour 1000 livres.

 

La Ville de Honfleur la loue ensuite à la Douane, puis au Tribunal de Commerce qui y est resté jusqu’à son transfert dans les locaux de l’actuelle mairie.

 

Les Ponts et Chaussées s’y installent vers 1808.

 

En 1860, des travaux de restauration sont entrepris par l’ingénieur ARNOUX. En 1863 fut encastrée dans chacune des deux tourelles une pierre portant les armes de la Ville. La capitainerie du port s’y installe en 1974. Des travaux de restauration ont également lieu en 1988.